La paix sera impossible tant qu’existera un empire

Avec la création de la Société des Nations puis de l’Organisation des Nations Unies (0NU), le monde a choisi un régime de droit universel s’appliquant à tous les États et à toutes les nations. Les destinées du monde ne sont plus fonction des volontés d’un empereur ou d’un roi, mais de la volonté de la communauté internationale, incarnée par l’Organisation des Nations Unies. Si nous en étions dans cette logique, les différends entre les États se règleraient en fonction des lois internationales visant la protection des droits de toutes les personnes et de tous les peuples. Malheureusement, il n’en est pas ainsi et il ne saurait en être ainsi tant et aussi longtemps qu’il y aura des États qui voudront se placer au-dessus de ces lois et de ces droits.

Lire la suite