NOUVEAU DEUIL A L’ELYSEE. Syrie: le cannibale Abou Sakkar est mort, tué par l’armée syrienne

Il n’y a pas de merci à avoir pour de tels individus…

Allain Jules

Our Boys Got the Cannibal !

Nos garçons (braves soldats de l’armée arabe syrienne) ont eu le cannibale !

Ainsi va la vie d’un chien. Ils finissent tous de la même manière ces « résistants » de Fabius. Abou Sakkar a enfin été tué. C’est l’Elysée qui pleure. 

View original post 165 mots de plus

« La plainte pour viol en réunion contre Lang, Hollande est recevable »

Réseau International

Jack-Lang-Francois-Hollande_pics_390Scoop.it – Justice : Droits des enfants & Affaires Familiales

Plainte lang-hollande

« Viol en réunion : La plainte contre Lang et Hollande est recevable » [enreg. num. 12/244, TGI Paris] Source : « M. Verdin, le père de Laureen, une enfant décédée d’une MST contractée lors des viols en réunion dont elle a été victime, a déposé une plainte contre Lang, Hollande (…). Celle-ci vient d’être jugée recevable, donc un juge d’instruction devrait (…) instruire. M. Verdin l’a annoncé hier sur la page de son groupe Facebook, la plainte qu’il a déposée (…) est donc retenue par la Justice, ce qui ne manque pas d’étonner. (…) » (Dondevamos)

Pour rappel, DDH 48, Article 11 : « Toute personne accusée d’un acte délictueux est présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d’un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées

View original post 320 mots de plus

Le racisme de FRACOIS HOLLANDE maintient en detention l’otage MICHEL GBAGBO

Add your thoughts here… (optional)

cotedivoireinformation

Les lettres et les appels de Jacqueline Chamois mère de Michel Gbagbo sont restés sans suite au grand dam de la ressortissante  française.

En effet Michel Gbagbo arrêté en même temps que son père le 11 Avril 2013 tout comme se fut le cas en Février 1992 est l’otage du régime du boucher de Sindou installé au pouvoir à la faveur du coup d’État de l’armée française contre l’administration de son père .

Son tort ,c’est son patronyme,il s’appelle Gbagbo et a été arrêté au domicile de son père voici le raisons de sa privation de liberté dixit le ministre Ahoussou Jeannot  alors ministre de la justice du régime dictatorial de Ouattara Allassane.Cette privation de liberté dure depuis 2 ans et Jacqueline Chamois ne sait à quel saint se vouer les médias français et les autorités françaises n’en ont cure et pourtant que d’énergie fournie pour  libérer Françoise Cassez qui…

View original post 188 mots de plus

Avis d’arrestation international délivré contre le Pape François/ Jorge Bergoglio pour incitation au Crime et à la Trahison; L’Eglise Catholique Romaine est déclarée Organisation Criminelle Transnationale.

GLOBAL RELAY NETWORK

VaticanInformation mondiale consultative en direct du Tribunal International pour les Crimes de l’Église et de l’État (ITCCS) – Bureau Central

Bruxelles, dimanche 21 juillet 2013

Le 11 juillet, le Pape François a incité publiquement et officiellement à une conduite criminelle les membres de l’Église Catholique Romaine en interdisant la dénonciation de viols d’enfants au sein de l’Église, et en menaçant d’excommunication ceux qui parlent ouvertement des viols.

Par cette action, l’Évêque de Rome, Jorge Bergoglio, est passible d’arrestation et d’inculpation en tant que chef d’une Organisation Criminelle, selon les termes de la Convention des Nations Unies contre les Organisations Criminelles Transnationales (2000).

View original post 379 mots de plus

Breaking: International Arrest Warrant to be issued against Pope Francis /Jorge Bergoglio for Inciting Criminality and Treason – Roman Catholic Church is declared a Transnational Criminal Organization

Add your thoughts here… (optional)

2012: What's the 'real' truth?

A Global Media Advisory from The International Tribunal into Crimes of Church and State (ITCCS) – Central Office

Sunday, July 21, 2013
Thanks to L. 

Brussels:

On July 20, Pope Francis formally and publicly incited criminal behaviour among all Roman Catholics by prohibiting the reporting of child abuse within his church, and threatening excommunication against those who speak about such abuse.

By his action, the Bishop of Rome, Jorge Bergoglio, faces arrest and indictment as the head of a Criminal Organization, under terms of the United Nations Convention against Transnational Criminal Organizations (2000).

« Pope Francis is telling every Catholic in the world to break the laws of their own country and give aid and comfort to child rapists. That’s not simply a grossly immoral act but a war crime, since he’s attacking the laws and sovereignty of other nations, and threatening the safety of their people » commented George Dufort, the…

View original post 577 mots de plus

The Oracle Report – Daily Energetic Analysis During the Time of Awakening, July 22, 2013

Add your thoughts here… (optional)

2012: What's the 'real' truth?

71690979
Full Moon Phase – Moon In Capricorn/Aquarius

Ruling Mahavidya:  Dhumavati

Today we will switch from our usual practice of being like a wise owl to being like a wise lion.  What do you immediately sense as you place your mind there?

The lion in this picture possesses the full strength of his being, but he is engaged in a meditative state (oneness) with his surroundings.  Her recognizes that, at the moment, there is nothing he needs to do.

Today we are wise to be like this lion because we are not in control of what is happening.  But we are not helpless or powerless.  On the contrary, our power will build throughout this Full Moon phase.

During this Full Moon phase, the Wisdom Goddesses who show the faces of Gaia-Sophia, the Mahavidyas, are creating structures of the mind.  We are on « receiver mode » with a massive download taking place.  The main purpose of this is to « sweep »…

View original post 66 mots de plus

Une histoire: « l’Oeuf »

2001-a-space-odyssey10

Par Andy Weir

Tu rentrais chez toi quand tu es mort.
C’était un accident de voiture. Rien de vraiment remarquable, mais fatal tout de même. Tu as laissé derrière toi une épouse et deux enfants. Ce fut une mort indolore. Les secouristes ont fait de leur mieux pour te sauver, mais en vain. Ton corps était tellement brisé que cela valait mieux pour toi, crois-moi.
Et c’est alors que tu m’as rencontré.
« Que… que s’est-il passé? » as-tu demandé. « Où suis-je? »
« Tu es mort, » dis-je, tout de go. Pas la peine de mâcher ses mots.
« Il y avait un… un camion et il glissait… »
« Ouaip, » ai-je dit.
« Je… Je suis mort? » tu as demandé.
« Ouaip. Mais ne t’en fais pas. Tout le monde meurt, » je t’ai dit.
Tu as regardé autour de toi. Il n’y avait rien. Juste toi et moi. « Quel est cet endroit? » as-tu demandé. « Est-ce l’au-delà? »
« Plus ou moins, » ai-je dit.
« Es-tu Dieu? » tu m’as demandé.
« Ouaip, » j’ai répondu. « Je suis Dieu. »
« Mes enfants… ma femme, » tu as dit.
« Et bien quoi? »
« Est-ce que cela va aller pour eux? »
« Voilà ce que j’aime voir, » ai-je dit. « Tu viens de mourir et ton premier souci est pour ta famille. C’est très bon, çà. »
Tu m’as regardé d’un air fasciné. Pour toi, je ne ressemblais pas à Dieu. Je ressemblais à un autre homme. Ou peut-être une femme. Une quelconque figure d’autorité, peut-être. Plutôt un professeur d’école que le Tout-Puissant.
« Ne t’inquiètes pas, » t’ai-je dit. « Ils iront bien. Tes enfants se souviendront de toi comme étant parfait en tous points. Ils n’ont pas eu le temps de développer du mépris pour toi. Ton épouse pleurera à l’extérieur, mais sera secrètement soulagée. Pour être juste, ton mariage périclitait. Si cela peut te consoler, elle se sentira très coupable de se sentir soulagée. »
« Oh, » tu as dit. « Alors qu’est-ce qui se passe maintenant? Est-ce que je vais au Paradis ou en Enfer ou un truc dans le genre? »
« Ni l’un ni l’autre, » ai-je dit. « Tu vas être réincarné. »
« Ah, » as-tu dit. « Les Hindous avaient donc raison, »
« Toutes les religions ont raison à leur manière, » ai-je dit. « Marches avec moi. »
Tu suivais alors que nous marchions à travers le vide. « Où allons-nous? »
« Nulle part en particulier, » ai-je dit. « C’est juste agréable de marcher pendant que nous parlons. »
« A quoi cela sert-il, alors? » tu as demandé. « Lorsque je vais renaître, je serai une page vierge, n’est-ce pas? Un bébé. Donc toutes les expériences que j’ai eues et tout ce que j’ai fait dans ma vie n’auront plus aucune importance. »
« Inexact! » ai-je dit. « Tu as en toi toute la connaissance et toutes les expériences de toutes tes vies précédentes. Tu ne t’en souviens pas pour le moment, c’est tout. »
Je me suis arrêté de marcher et t’ai pris par les épaules. « Ton âme est plus magnifique, belle, et gigantesque que tu ne peux l’imaginer. Un esprit humain ne peut contenir qu’une infime fraction de ce que tu es. C’est comme mettre son doigt dans un verre d’eau pour voir si elle est chaude ou froide. Tu mets une toute petite partie de toi dans le vaisseau, et quand tu l’en ressors, tu as acquis toutes les expériences qu’il a eues.
« Tu as été un humain ces 48 dernières années, tu ne t’es donc pas étiré et ressenti le reste de ton immense conscience. Si nous restions à traîner ici assez longtemps, tu commencerais à te souvenir de tout. Mais il n’y a pas de but à faire cela entre chaque vie. »
« Combien de fois ai-je été réincarné, alors? »
« Oh beaucoup. Beaucoup beaucoup beaucoup. Et dans beaucoup de vies différentes. » J’ai dit. « Cette fois-ci, tu vas être une paysanne chinoise en l’an 540 ap. J-C. »
« Attends, quoi? » tu as bafouillé. « Tu m’envoies en arrière dans le temps? »
« Et bien techniquement oui, j’imagine. Le temps, tel que tu le connais, n’existe que dans ton univers. Les choses sont différentes, là d’où je viens. »
« Là d’où tu viens? » tu as dit.
« Oh bien sûr, » ai-je expliqué « Je viens de quelque part. Ailleurs. Et il y en a d’autres comme moi. Je sais que tu vas vouloir savoir comment c’est là-haut, mais sincèrement tu ne comprendrais pas. »
« Oh, » as-tu dit, un peu triste. « Mais attends. Si je me fais réincarner dans d’autres époques, il y a une chance que j’aie interagi avec moi-même à un moment ou à un autre. »
« Bien sûr. Cela arrive tout le temps. Et avec les deux vies uniquement conscientes de leur propre existence tu ne sais même pas que cela se produit. »
« Alors à quoi bon tout cela? »
« Sérieusement? » ai-je demandé. « Sérieusement? Tu me demandes le sens de la vie? Est-ce que ce n’est pas un peu stéréotypé? »
« Et bien c’est une question raisonnable, » tu as insisté.
Je t’ai regardé droit dans les yeux. « Le sens de la vie, la raison pour laquelle j’ai créé tout cet univers, est pour que tu mûrisses. »
« Tu veux dire l’humanité? Tu veux que nous mûrissions? »
« Non, juste toi. J’ai fait tout cet univers pour toi. Avec chaque nouvelle vie tu croîs et mûris et deviens un intellect plus grand et plus fort. »
« Juste moi? Et tous les autres? »
« Il n’y a personne d’autre, » ai-je dit. « Dans cet univers, il n’y a que toi et moi. »
Tu m’as regardé, l’expression vide. « Mais tous les gens sur Terre… »
« Tous toi. Des incarnations différentes de toi. »
« Attends. Je suis tout le monde? »
« Tu commences à comprendre, » ai-je dit, avec une tape de félicitations dans le dos.
« Je suis chaque être humain qui a jamais vécu? »
« Ou qui vivra jamais, oui. »
« Je suis Abraham Lincoln? »
« Et tu es John Wilkes Booth, aussi, » ai-je ajouté.
« Je suis Hitler? » tu as dit, horrifié.
« Et tu es les millions qu’il a tués. »
« Je suis Jésus? »
« Et tu es tous ceux qui l’ont suivi. »
Tu es devenu silencieux.
« Chaque fois que tu t’en es pris à quelqu’un, » j’ai dit, « tu t’en prenais à toi-même. Chaque acte de gentillesse que tu as fait, tu te l’es fait. Chaque instant heureux ou triste jamais vécu par n’importe quel humain a été, ou sera, vécu par toi. »
Tu as réfléchi pendant longtemps.
« Pourquoi? » tu m’as demandé. « Pourquoi faire tout cela? »
« Parce qu’un jour, tu deviendras comme moi. Parce que c’est ce que tu es. Tu es l’un des miens. Tu es mon enfant. »
« Wow, » tu as dit, incrédule. « Tu veux dire que je suis un dieu? »
« Non. Pas encore. Tu es un fœtus. Tu grandis encore. Une fois que tu auras vécu toutes les vies humaines à travers tous les temps, tu auras assez grandi pour naître. »
« Alors l’univers entier, » tu as dit, « c’est juste… »
« Un œuf. » ai-je répondu. « Maintenant il est temps pour toi d’avancer à ta prochaine vie. »
Et je t’ai envoyé sur ta route.