Face au point crucial: un commentaire pour faire face au changement

Le flux est la vibration actuelle. Le changement est partout. Il y a tant de personnes faisant face à d’énormes changements dans leurs vies qui menacent la substance même de l’identité qu’ils se sont créée et construite pour eux-mêmes, tout en traversant et en survivant aux expériences de la vie.

Quelques-uns des événements que me rapportent certaines personnes sont de nature à définir une vie. Ce sont des temps où beaucoup de personnes sont amenées aux limites de leurs zones de confort, au-delà de ce qu’ils avaient envisagé pour leurs vies.

Comment vous gérez ces changements vous définit véritablement comme un être humain, un guerrier spirituel des temps modernes.

Les nouvelles vibrations guérisseuses venant au monde en ce moment, font que les gens en sont grandement remués. Ceci provoque un malaise à court terme, mais est émancipateur sur le long cours.

Pour tout(e) un(e) chacun(e), l’amour de soi est l’aspect divin que nous avons tous besoin de voir fleurir en nous-mêmes. Nous sommes tous/tes doucement guidés à rester ancrés et stables, et à accepter sans réserves la main qui nous a été servie, même si ce concept semble presque impossible.

Vraiment lâcher prise de tout ce que vous croyiez « devoir être » est le pas le plus difficile et le plus libérateur que vous puissiez prendre. Nous n’avons pas besoin des armes de l’égo et de toutes les souillures qui viennent avec pour nous garder otages d’un état non-productif.

Connectez-vous à la sagesse qui résonne le plus en vous. Vous ressentirez peut-être une nouvelle vague d’énergie lumineuse se répandant à travers le monde, surtout à la Pleine Lune.

Vous pourriez la définir comme « conscience christique ».

Quel que soit votre paradigme il dictera comment vous définissez la nouvelle vibration.

Souvenez-vous, que quelle que soit la nouvelle fréquence, restez ancrés à la Terre, qui a besoin de nos soins et de notre guérison plus que jamais auparavant. Ceux qui sont venus avant vous sont toujours vivants en Esprit, alors n’hésitez pas à vous connecter à leur bonté et à leur sagesse. Je sais que vous le faites en permanence consciemment ou subconsciemment. Vous élevez leurs âmes et ils élèvent la vôtre.

Nous avons beaucoup de travail à faire en tant qu’individus et collectivement. Jusqu’à ce que les ressources soient partagées par tous, nous avons échoué collectivement. Tous devraient avoir l’opportunité et la possibilité de vivre au paradis.

Le cancer de cette planète est la SEPARATION et le manque d’INTEGRATION.

La mondialisation est utilisée comme un outil de contrôle, un outil de consumérisme croissant et ne bénéficiant qu’à peu, non comme un moyen de PARTAGER les richesses, le savoir et la sagesse.

Pachamama (la Terre Mère) est abondante. Nous sommes ses enfants, chacun et chacune d’entre nous. Notre rêve doit être de l’honorer, ou nous apporterons l’anarchie sur nous-mêmes. Nous méritons tous de partager les ressources de la Terre.

J’ai rencontré le peuple Shan de Birmanie qui m’a expliqué qu’il n’y a pas de concept de propriété foncière parmi les gens là-bas – pour 30$ vous pouvez acheter tout le bambou et les matériaux qu’il vous faut pour construire une maison. La communauté des riverains aide les gens à construire leurs maisons comme un service (gratuitement).

Ceci vous donne une indication sur ce que nous pouvons faire dans le monde surtout quand nous partageons nos ressources et travaillons ensemble. Le système éducatif classique enseigne à nos enfants à suivre des instructions et à penser logiquement.

Tristement la logique rigide et la pression sans répit à la performance académique que vivent beaucoup de nos gosses, est une forme de « lavage de cerveau », maîtrisée par les armées du monde entier. Ceux qui ne suivent pas les instructions échouent selon ce système.

Une compréhension plus développée et nuancée du monde manque en ce moment, acquise par la métaphore, la sphère du cerveau appelée l’hémisphère droit. Il s’agit de l’hémisphère (pourtant sapé et craint dans notre société) le plus important – le domaine de la culture aborigène tribale qui honore la Terre, la Nature, la pensée créative, la féminité, la communication, la musique, la danse, la poésie, l’art – « l’imagination est plus importante que le savoir » (Einstein).

Il y a une sorte de culture dominante – écrasant la pensée créative, et suppressant ceux qui mettent en doute le « régime » et le paradigme actuel. Ceux qui sont le plus à plaindre sont ceux manquant de soutien familial adéquat.

Ceux qui échouent selon le système sont souvent accros à des drogues et placés en institution, centre de désintoxication ou en prison. Ces rebelles s’auto-détruisent en général sans sustentation, sans modèles sains à émuler et sans débouchés productifs pour leur expression personnelle.

Alors que le modèle tribal tant redouté de connectivité et de soutien social pour tout le monde unifiait l’ensemble de la communauté, l’individualisation et l’asservissement économique des civilisations occidentales s’est changé en épée à double tranchant. Notre époque est bien plus complexe, et nos défis bien plus grands.

Nous avons la tâche d’élever le banal, d’élever le matériel, « d’aller au charbon » avec le monde matériel, tout en n’évitant ni ne se détournant ou ne reculant pas devant les sensibilités matérielles. La mission de l’esprit est multiforme et multi-dimensionnelle.

C’est une clarification importante. Votre vie est la source et l’expression de plus d’une mission sur la planète en ce temps.

Nous sommes toujours plus compréhensifs et évolutifs en tant que « travail en cours ». Vous ne pouvez élever les autres si nous ne vous élevez pas vous-mêmes à l’intérieur du paradigme matériel.

Tout Dieu est dans la science, et comme ceci devient de plus en plus évident, le plus de compréhension vous gagnez des nouvelles théories en biologie et en physique quantique, en particulier dans la relation de la science à la biologie. Celles-ci ont été SEPAREES – parce que l’éducation classique est engluée dans la bureaucratie politique qui peut mettre une génération ou plus pour refléter la science actuelle.

La programmation basée sur le CONTRÔLE et des cerveaux super-structurant une puissante hiérarchie perpétuent encore des illusions dépassées basées sur la peur. Restez fermes et fidèles à votre/vos mission(s) sans vous laisser détourner, sans paniquer, sans laisser la peur capturer ou dominer votre esprit.

Si les changements semblent traumatiques, acceptez-le, et soyez prêt(e)s à lâcher prise d’avec tout ce qui vous retenait captif(ve) par le passé, tout en permettant aux nouvelles énergies de s’installer.

Acceptez tout ce qui a été offert, et tout ce qui a été « enlevé » avec une attention à REGARDER DE L’AVANT, et de laisser mourir le passé. La nature éphémère de ce monde sera continuellement soulignée dans les semaines à venir.

Restez fidèles à vous-mêmes, et restez concentrés sur la réalisation de vos rêves.

Namaste. David

par David G. Arenson ND

Source: http://www.seri-worldwide.org/id797.html

traduit depuis le web par willsummer

La Fin du Monde

par Owen K. Waters

Lorsque vous pratiquez la vision du futur, une chose que vous aurez pu remarquer est que, à quelques années de distance, tout devient vide comme si le monde avait disparu! Oups, où est donc passé le monde?

Ceci arrive lorsque vous avancez suivant la fréquence du monde dans lequel nous vivons. Mais, le monde est sur le point de changer. Toute la matière va entreprendre un saut quantique en fréquence et ascendre (sic!) vers une nouvelle existence, plus subtile.

C’est un changement énergétique qui s’accumule depuis des siècles et nous nous approchons de l’instant où ce soudain saut jusqu’à la nouvelle fréquence va se produire. Le taux de changement rapide que nous vivons dans nos vies quotidiennes est une indication, nous montrant à quel point nous sommes proches de ce moment critique où le changement quantique aura lieu.

Le changement quantique est une conséquence d’une influence cosmique majeure qui s’étend bien au-delà de la planète, et même du système solaire. Nous avons choisi de naître en ces temps parce que nous désirons grimper à bord du plus merveilleux voyage de l’expérience humaine sur Terre.

Le monde est sur le point de changer, comme tout le système solaire. Toute la matière, y compris votre corps physique, deviendra plus subtil et plus énergétiquement raffiné.

Un jour, vous vous éveillerez à un monde qui aura changé. Après ce changement quantique, vos facultés intuitives seront devenues beaucoup plus claires. la télépathie entre des êtres chers deviendra facile à développer. Le contact mental avec des amis et des proches qui sont passés deviendra de plus en plus commun.

Les gens commenceront à percevoir la lumière subtile qui rayonne de leurs corps et du reste de la matière. Le ciel semblera être plein d’énergie vitale et vibrante. Les couleurs prendront des teintes plus profondes et les sons gonfleront en profondeur, créant toute une gamme de possibilités dans la musique et dans les arts. Les gens consommeront des nourritures plus légères et plus de liquides qu’auparavant. Éventuellement, chacun/e n’aura qu’une seule description de son emploi – servir l’humanité de la meilleure manière dont il ou elle en est capable.

Après tout, d’un point de vue spirituel, nous sommes d’abord ici pour nous aider les uns les autres.

Les meilleures nouvelles sont que la nouvelle fréquence de la Terre sera la même que celle de la fréquence de la conscience humaine centrée autour du coeur. Imaginez, la paix se répandant partout à travers le monde!

Un jour, le monde tel que nous le connaissons va prendre fin alors qu’il se déplace vers la nouvelle bande de fréquence. Il y a eu beaucoup de spéculation autour de la fin de plusieurs cycles cosmiques se terminant en 2012 et déclenchant ce saut quantique. Je le vois prenant encore plusieurs années après 2012, sous l’influence des nouveaux cycles cosmiques, pour que le moment soit bon pour le grand changement.

Même si vous deviez passer aux règnes spirituels avant le Changement, vous serez toujours partie prenante de cet événement cosmique universel. Les règnes spirituels s’élèveront en fréquence en même temps. Techniquement,  leur départ de leur position vibratoire actuelle créera en fait l’espace vibratoire dans lequel le monde se déplacera.

Aujourd’hui, nous faisons référence au Changement comme une accélération continuelle vers le changement quantique, et comme une chose qui se déroule depuis plusieurs années. Le grand événement, toutefois, sera la transformation instantanée de la matière vers une fréquence supérieure. À l’avenir, Le Changement fera référence à cet événement unique et magnifique. Le jour où la Terre se renouvela.

Ceci est un extrait du nouveau e-book de Owen K. Waters, Suivez la Route de Brique Jaune: Un Voyage dans la Conscience, disponible en téléchargement sur: http://www.infinitebeing.com/ebooks/follow.htm

Source: http://www.seri-worldwide.org/id793.html

traduit depuis le web par willsummer

Note: Je publie cet article parce qu’il contient beaucoup d’informations importantes. Tout ce qui s’y trouve ne doit pas être pris au pied de la lettre, car certains facteurs trop souvent ignorés par le New Age en sont absents. S’il suffisait de s’endormir pour se réveiller au paradis, cela se saurait… Un peu tirant sur la naïveté, les New Agers parfois…

Mais je le répète, une très grande part de ce texte est fondée – c’est la suite de l’élévation de fréquence vibratoire, que certain(e)s ont connu sous LSD, ou à la suite de pratiques sportives intenses, de méditation et/ou de prière… Que des trucs naturels, quoi! (à l’origine, le LSD – acide lysergique di-éthylamide est issu de l’ergot de seigle, moisissure de ladite céréale – au Moyen-Âge ceux qui avaient mangé de l’ergot moisi par ce champignon étaient pris de folie, il était dit qu’ils avaient le « feu Saint Antoine », du nom de l’homme ensuite canonisé qui consacra beaucoup de temps à les soigner).

Bref, faites ce que vous pouvez ou devez du texte, et posez-moi des questions, si vous en avez…! 🙂

Amitiés, willsummer 😉

Ceci n’est pas ce à quoi ressemble une féministe

Des activistes appelant à l’exclusion des JO des pays pratiquant la Charia rendent un mauvais service au féminisme international, argumente Elly Badcock

Une activiste FEMEN se faisant maîtriser au pied de Tower Bridge

par Elly Badcock

Des activistes françaises ont tenu une manifestation sur Tower Bridge la semaine dernière, appelant à ce que les pays qui pratiquent la Charia soient exclus des Jeux Olympiques.

La plupart d’entre nous, en lisant ces mots, pourraient présumer que la manifestation ait été organisée par le repoussant Front National, ou des groupes encore plus à droite. Cependant, dans un éclairage choquant sur le chemin fait par la subtile rhétorique anti-islamiste dans la pénétration de la gauche en France, c’était le groupe féministe FEMEN qui déployait la banderole.

Les FEMEN ont une histoire de manifestations jouant sur le « facteur choc »; une recherche rapide sur Google les montrera nues et le corps peint dans des manifestations à travers la planète.

C’est une tactique qui a toujours été controversée, et c’est peu dire. Bien sûr, le corps féminin n’est rien dont il faille avoir honte – et l’argument que si les hommes peuvent se balader torse nu, les femmes devraient pouvoir en faire autant, est éminemment sensé. Des seins nus ne sont pas une faute de goût – mais dans ce contexte, la tactique est hors de propos. La déclaration idéologique que l’action finit par renforcer est celle-ci: que montrer ses seins est intrinsèquement libérateur, et que les cacher est forcément un signe d’oppression sexiste. La libération des femmes ne peut se réduire à la quantité de chair qu’il nous est permis de montrer.

Ce qui est particulièrement négatif est que la manifestation va dans le sens de la rhétorique, promue par les impérialistes, que seul l’Islam est oppresseur envers les femmes.

En Grande-Bretagne, le taux de condamnation pour viol est de 6%, les coupes dans les allocations pour les parents impliquent que beaucoup de mères sautent un repas pour nourrir leurs enfants, les centres « Sure Start » (centres d’aide à l’enfance britanniques, ndt) disparaissent et les femmes occupent la majorité des emplois peu rémunérés. Aux USA, les coûts prohibitifs en termes de santé font que les femmes trouvent l’accès à la contraception et à l’avortement difficile. Et dans la France des FEMEN elle-même, le gouvernement a rendu illégal aux femmes portant le niqab de quitter leur domicile habillées comme elles le souhaitent.

Pourquoi les FEMEN pensent-elles que ces nations méritent leur place aux JO? La réponse ne peut être trouvée qu’en référence à l’intersection traumatique entre le sexisme, l’impérialisme et l’islamophobie.

La « Guerre contre le Terrorisme » – particulièrement en Afghanistan – a été justifiée au nom de la protection des droits des femmes. Bien sûr, en Afghanistan la société est remplie de sexisme institutionnel – comme chacun des pays du monde, Nord et Sud, Est et Ouest. Ce qui est remarquable est que, de façon à booster le soutien pour leur intervention, les gouvernements états-unien et britannique ont dû peindre un tableau de sérénité et d’égalité chez eux. Ils ont dû convaincre non seulement leurs supporters, mais une proportion conséquente de l’Ouest « progressiste » que « leur » sexisme à l’étranger était pire que « notre » sexisme en Occident. Qu’un pays, qui n’a rendu le viol entre époux illégal qu’au début des années ’90, est de quelque manière dans une position morale privilégiée. En jugeant des politiques menées par des groupes comme les FEMEN, ils ont eu de la réussite.

Le fait est, que les Musulmans se font brocarder chez eux comme ailleurs. Comme toujours, une énorme part du fardeau est placée sur les épaules des femmes; sur leurs vêtements et leur manière d’élever leurs enfants. N’importe quel(le) féministe de bon aloi est à même de reconnaître que les femmes musulmanes portent un double fardeau de racisme et de sexisme, et de porter leur attention et leurs efforts vers un soutien envers leur situation. Ils pourraient, pour commencer, faire campagne contre la militarisation croissante de East London (l’est de Londres rassemble les quartiers les plus populaires de l’agglomération londonienne, dont une forte proportion de la population est issue de l’immigration, ndt), rendant plus difficile aux Musulmans de déambuler dans les rues sans se sentir ou se faire harceler. Ils pourraient rejoindre des femmes musulmanes dans leur affirmation de leur droit à porter le niqab et le hijab sans crainte de représailles. C’est intéressant, des activistes de la Revolutionary Association of Women in Afghanistan (Association Révolutionnaire des Femmes en Afghanistan, RAWA) ont rapporté que la burqa peut parfois leur rendre l’exercice de l’activité politique plus facile, comme elle peut cacher des tracts politiques et des caméras cachées. Les FEMEN pourraient écouter ces femmes, celles qu’elles essayent de « sauver » de façon condescendante.

À la place, elles renforcent une logique qui permet aux gouvernements impérialistes de se lancer dans des guerres qui finissent souvent par rendre la vie plus dure aux femmes. En Afghanistan, le président appuyé par les USA Hamid Karzaï a passé une loi légalisant le viol au sein du mariage. Et bien sûr, une énorme proportion des civils tués était des femmes – le danger et l’instabilité auxquelles sont confrontées les communautés sont les pires conditions possibles dans lesquelles se battre pour la libération.

Nous pourrions ignorer ceci, fétichiser la liberté de montrer de la peau, et sortir nos nichons sur le pont avec les FEMEN. Ou nous pourrions construire un mouvement des femmes qui s’oppose à la fois au moralisme conservateur et à l’islamophobie sanctionnée par l’état, et montrer aux féministes libertaires le vrai sens de la sororité. Ce choix nous appartient.

Source: http://www.counterfire.org/index.php/articles/78-womens-liberation/15951-femen-protest-sharia-law-tower-bridge

traduit depuis le web par willsummer

« Smart Borders » – Les Nouvelles Frontières Hi-Tech de l’Europe

Big Brother Is Watching You

Des chercheurs critiquent les nouveaux concepts de l’Union Européenne en termes de sécurité aux frontières comme une exagération inutile. Une étude allemande dit que les projets sont
coûteux et inefficaces.

A l’avenir, des « smart borders » (« frontières intelligentes ») devraient  protéger les frontières extérieures de l’Union Européenne – à la fois contre les immigrants illégaux, les criminels et les terroristes.

La Commission Européenne, qui rédige les projets de lois correspondantes, entend déployer la haute technologie pour sécuriser les frontières. Elle a initié plusieurs projets en 2008, sous les auspices du European Border Surveillance System (Système Européen de Surveillance des Frontières, EUROSUR), dirigé principalement contre l’immigration illégale.

Mais la Fondation Heinrich Böll, un institut de recherche affilié au parti des Verts allemand,
a commandé une étude sur le sujet, qui a été publiée sous le titre « Borderline ». Un des auteurs est Ben Hayes de l’organisation britannique de défense des droits de l’homme
Statewatch. Il dit que l’assurance de la Commission Européenne qu’EUROSUR aidera à sauver les vies d’immigrants en bateau sur la Méditerranée cache ses réelles intentions : « Nulle part dans le projet y fait-il mention que les réfugiés doivent être sauvés ou de ce qui doit leur arriver. A la place, des soit-disantes ‘opérations de repoussoir’ sont utilisées pour garder tous les réfugiés loin des frontières de l’Europe. »

La Commission prétend que l’introduction de systèmes de frontières intelligentes avec des
contrôles biométriques a pour but de détecter des « traînards », des personnes qui entrent dans l’UE légalement, comme avec un visa, mais qui ensuite restent illégalement même après que le visa ait expiré. Mais les auteurs de l’étude Borderline doutent que les bénéfices en justifient l’énorme coût. Après tout, quelques 100 millions de personnes traversent les frontières de l’UE vers des pays tiers chaque année. Capturer chacun d’entre eux demanderait la création d’une base de données d’une taille sans précédent – un cauchemar pour ceux qui sont concernés par le respect de la vie privée.

Techniquement, les visées d’EUROSUR sont extrêmement complexes et ambitieuses – le
projet est censé pouvoir détecter le moindre petit bateau bougeant vers l’Europe sur la Méditerranée et l’Atlantique Nord.

Ceci inclura de nouveaux systèmes de surveillance comme des drones et des satellites –
mais, selon Borderline, l’UE a manqué de commander une étude de viabilité technique ou financière de la part d’experts indépendants. « Les seules personnes à qui on a demandé si ça pouvait marcher techniquement étaient les entreprises de technologie en sécurité, » a dit Hayes.

Hayes croit que la décision de compter prioritairement sur la technologie pour s’occuper de
l’immigration illégale repose sur un lobbying efficace de l’industrie de la sécurité. « Vous n’avez pas besoin d’être un génie en mathématiques pour vous rendre compte que les entreprises de sécurité et de technologie vont gagner beaucoup d’argent si des systèmes de contrôle des frontières intelligents sont installés à chaque passage de frontière et chaque aéroport des 27 pays membres de l’Union Européenne, », a-t-il ajouté.

Bien que la Commission Européenne ait lancé le projet smart borders en 2008, le Parlement Européen n’a pas voté à ce sujet avant 2012. Le parlement a été présenté avec un fait accompli, disent les auteurs de l’étude.

L’euro-députée des Verts Ska Keller, qui a initié l’étude, partage leurs craintes.  Formellement parlant, le parlement pourrait toujours rejeter le projet, mais ce ne serait pas réaliste après que tant de temps et d’argent ait été investi. Peut-être que des améliorations peuvent être faites en termes de respect de la vie privée, dit Keller : « Si vous construisez de si grandes bases de données, comme prévu, cela suscite des envies très rapidement. »

Keller dit qu’elle manque d’objectivité politique sur tout le débat sur la sécurité aux
frontières de l’UE : « Il n’y a pas eu de réflexion autour de ce qu’est le problème et de ce qui pourrait être une solution appropriée. On nous offre une solution hi-tech pour un problème qui n’existe pas à cette échelle. »
Auteur : Rachel Gessat / sgb
Editeur : Ben Knight
Source : http://www.dw.de/dw/article/0,,15995226,00.html

 

traduit depuis le web par willsummer

Un des hommes qui a le plus gagné financièrement des attentats des trois tours du World Trade Center est sur les rangs pour gagner 7 milliards $ en cas d’attaque terroriste aux JO de Londres

par Montea Cristo, le 6 août 2012

Les Jeux Olympiques de Londres peuvent-ils connaître un autre « 11 septembre » Comment une fausse attaque terroriste peut-elle remplir les poches du lobby sioniste britannique? Que savez-vous de l’homme le plus riche d’Australie et entrepreneur le plus influent de Londres?

 

Frank Lowy est l’un des capitalistes sionistes dont vous avez peut-être le moins entendu parler. Il tend à ne pas se faire mentionner dans la presse et les médias de façon à poursuivre confortablement ses affaires commerciales et politiques personnelles.

Frank Lowy est l’homme le plus riche d’Australie; ses affaires lui rapportent depuis des douzaines de villes et plusieurs pays du monde; il est parmi les fondateurs et directeurs de « think-tanks » israéliens et états-uniens influents; il a déboursé des quantités énormes d’argent pour influencer les politiques étrangères de grands pays envers le Moyen-Orient, surtout dans le conflit israélo-arabe; enfin c’est un des sionistes qui ont reçu une lourde « compensation » de compagnies d’assurance après les attaques du 11 septembre.

Frank Lowy

Lowy est né le 22 octobre 1930, en Tchéquoslovaquie, et vécut à Budapest en Hongrie durant la deuxième guerre mondiale. Après la fin de celle-ci, il se rendit en France en 1946 afin de faire son chemin vers le Mandat Britannique de Palestine, mais fut attrapé en cours de route par les Britanniques et déporté vers un camp de détention à Chypre. Après plusieurs mois, toutefois, Lowy fut admis en Palestine.

Lowy combattit lors de la guerre d’indépendance israélienne comme membre de l’organisation terroriste Haganah. Il rejoignit plus tard la Brigade Golani du régime, qui fut formée en février 1984.

Lowy, qui est aussi l’un des avocats de l’Holocauste, se présente comme l’un des survivants de camps de la mort nazis. En 1991, il apporta les fonds de la reconstruction du wagon qui transférait les Juifs hongrois à Auschwitz et l’installa sur place dans le camp de concentration.

En 1952, Lowy quitta Israël et rejoignit sa famille, qui avait quitté l’Europe pour l’Australie. Un an plus tard en 1953, il rencontra un Hongrois dénommé John Saunders. Ils fondèrent conjointement la Westfield Development Corporation à travers le développement d’un centre commercial à Blacktown dans la banlieue ouest de Sydney.

John Saunders

Au cours des 3 années qui suivirent, les deux hommes firent construire nombre de centres commerciaux à travers l’Australie et les États-Unis (dès 1977). Ils changèrent le nom de la firme en The Westfield Group et l’introduirent à la Bourse australienne en 1960 (Australian Stock Exchange). Saunders vendit ses parts en 1987 et dans le même temps Lowy développa la firme en nouvelle-Zélande (années ’90) et au Royaume-Uni (années 2000).

Lowy est inscrit sur la liste de Business Review Weekly (BRW) Rich 200 chaque année depuis sa première parution en 1983. En 2010, le magazine estimait sa fortune à 5 milliards $ et le présenta comme l’homme le plus riche d’Australie à ce moment-là. Il a aussi pris part à des activités de banque d’investissement à Londres, New York et Los Angeles.

Après avoir passé 80 ans en octobre 2010, Lowy démissionna de son poste de PDG exécutif de Westfield Group et endossa le rôle de PDG tout court. Depuis ses deux fils, Steven et Peter, sont devenus directeurs généraux adjoints de l’entreprise. Peter Lowy, qui est membre du conseil d’administration du centre Simon Wiesenthal, était précédemment Président du conseil de surveillance de the University of Judaism (Université du Judaïsme), aujourd’hui connue comme the American Jewish Universty (Université Juive Américaine).

L’enthousiasme de Lowy pour la banque n’était pas limité aux USA. Il est ancien membre du conseil d’administration de la Reserve Bank of Australia.

En 2003, Lowy fut désigné Président de la Fédération Australienne de Football (FFA). Quatre ans plus tard en 2007, l’Australie se porta candidate à l’organisation de la FIFA World Cup 2022, mais ce fut le Qatar qui finit par obtenir le droit d’être pays hôte de l’événement. En septembre 2008, il fut annoncé que Lowy était élu membre du Directoire de la FIFA.

 

Les énormes profits de Frank Lowy après les attaques du 11 septembre

 

Lewis Eisenberg

Frank Lowy et son partenaire Larry Silverstein avient loué tout le World Trade Center (WTC) pour 99 ans juste quelques semaines avant les attaques du 11 septembre. L’affaire fut conclue par Lewis Eisenberg, ancien Président de la Port Authority of New York and New Jersey (Ports de New York et du New Jersey). Avant les attaques contre les tours, Eisenberg avait été élu Président du Republican Leadership Council (courant « modéré » du Parti Républicain). Par ailleurs, dans les années ’80, Eisenberg avait démissionné de la banque controversée Goldman Sachs, après que sa secrétaire l’ait accusé d’agression sexuelle.

En 1987, Silverstein  fit construire le bâtiment 7 du WTC, sur le terrain qu’il avait loué au conseil de surveillance du Port de New York; mais le bâtiment 6 du complexe du World Trade Center resta sous contrôle du gouvernement jusqu’à ce que Silverstein et Lowy signent un bail de quatre-vingts-dix-neuf ans avec le conseil de surveillance le 26 juillet 2001. Selon le nouveau contrat, Silverstein prenait le contrôle de 570.000 m² d’espace de bureaux du WTC. Enfin, Lowy devint responsable des 40 millions de m² du complexe de divertissement et d’espace commercial du sous-sol.

Les bâtiments 1, 2 et 7 du complexe du WTC ainsi que l’hôtel Westfield furent réduits en ruines par les attaques du 11 septembre, et donc Silverstein et la firme Westfield empochèrent environ 5,4 milliards $ à cause de ces événements.

Le 14 avril 2002, le Sunday Times révélait que Lowy avait corrompu par un dessous-de-table l’un des responsables du gouvernement de Tony Blair. Le journal rapportait qu’un groupe immobilier australien dirigé par l’un des hommes les plus riches du monde avait payé un dessous-de-table de 250.000£ à Lord Levy, l’un des conseillers les plus proches et dans la confiance de Tony Blair.

Lord Levy

Ces paiements, que la firme tenta d’effectuer secrètement, commencèrent en 1999, quand Lord Levy entama son travail d’envoyé spécial de Tony Blair au Moyen-Orient. Ces montants furent versés au débit de Frank Lowy, Président du Westfield Group.

À partir de 1999 Levy fut employé comme conseiller sans spécialisation dans les activités de la firme Westfield, et touchait 3800£ par semaine. Pendant sa mission de trois ans, Lowy voyagea 45 fois vers 19 pays et rendit visite à des leaders israéliens et arabes. Après que Levy ait subi quelques pressions pour rendre publiques ses relations avec Westfield, il rompit sa collaboration avec l’entreprise.

Lord Levy est également un sioniste accompli et un membre des Labour Friends of Israel (Amis Travaillistes d’Israël, LFI), un groupe parlementaire affilié au parti travailliste britannique.

 

Les Jeux Olympiques de Londres de 2012 peuvent-ils vivre un nouveau 11 septembre?

 

La firme Westfield a un talent considérable pour attirer les attaques terroristes.

Pieds des tours du WTC post 11/9/01

11 septembre 2001: New York, les immeubles 1, 2 et 7 du complexe du WTC ainsi que l’hôtel Westfield furent détruits dans les attaques du 11 septembre (2973 morts, ndt), et en conséquence à peu près 5,4 milliards $ atterrirent dans les poches de Lowy et de Silverstein.

21 septembre 2005: Westfield Mall (mall=centre commercial, ndt) à Perth, Australie, alerte à la bombe.

17 mai 2006: Westfield à Woden, Australie, alerte à la bombe.

21 juillet 2007: Salle de tribunal adjacente au Westfield Centre, Derby, Royaume-Uni, alerte à la bombe, qui entraîna l’évacuation des locaux de la Westfield.

1 mars 2008: Westfield Old Orchard Mall, Skokie, Illinois, USA, alerte à la bombe.

20 avril 2008: Westfield Hotel Annapolis, Maryland, USA, alerte à la bombe.

Hôtel Marriott, Islamabad

20 septembre 2008: Marriott Hotel à Islamabad, Pakistan, attentat (52 morts, ndt).

Hôtel Marriott, Djakarta

17 juillet 2009: Marriott Hotel à Djakarta, Indonésie, attentat (9 morts, ndt).

En septembre 2011, Frank Lowy ouvrit Westfield Stratford City Mall, qui est situé près du Parc Olympique. Eu égard au talent de Lowy pour investir dans des lieux qui sont victimes d’attaques terroristes, la question est soulevée de savoir si les Jeux Olympiques ne peuvent pas être une cible possible pour cela. les compagnies d’assurance se sont engagées à compenser les pertes de bénéfices à hauteur de 7 milliards $, en cas d’attaques terroristes ayant vraiment lieu. Apparemment, certains individus et entreprises engrangeraient des profits énormes de par des tragédies et les souffrances des de la masse du peuple.

Steve Atkins

La compagnie d’assurance Pool Re, qui est dirigée avec la supervision du gouvernement britannique, a fourni 7 milliards $ de couverture d’assurance si des menaces terroristes se réalisaient pendant les Jeux Olympiques de Londres de 2012. Steve Atkins, directeur exécutif de Pool Re, a annoncé que son équipe avait effectué un examen minutieux des possibilités de danger pour les clients pour se préparer contre de possibles attaques terroristes. La firme Pool Re a un talent hors du commun pour assurer des lieux qui par la suite deviennent des cibles d’attaques terroristes.

Bishopsgate, Londres, 1993

La plus grande perte encourue par Pool Re fut l’attentat de Bishopsgate à Londres en 1993, où elle dut payer 260.000.000£ de réparations.

L’attentat de 1996 à Manchester, en train d’arriver (!!!)

De plus, la compagnie d’assurance paya encore 240.000.000£ lors de l’attentat de Manchester en 1996. Elle a aussi perdu des dizaines de millions de livres au moment des attaques terroristes du 7 juillet 2005.

Mémorial aux victimes des attentats du 7 juillet 2005

Frank Lowy n’est pas actif que dans les affaires; il est aussi très intéressé par la politique. Il a été nommé directeur adjoint du Israel Democracy Institute (Institut Israélien pour la Démocratie) en 2001, et deux ans plus tard il fonda le Lowy Institute for International Policy. L’Institutest un think-tank dans le domaine de la politique étrangère, qui travaille sur les relations internationales. les activités de Lowy lui ont permis de recevoir en 2005 la Woodrow Wilson Awards for Corporate Citizenship (« trophée » Woodrow Wilson pour la citoyenneté entrepreneuriale). Cette même année, l’Institut transféra son siège central à Sydney. Les nouveaux bureaux furent inaugurés par John Howard, le Premier Ministre australien et ami proche de Lowy.

Lowy fonda aussi le « Israeli Institute for Policy and National Strategy » (Institut israélien pour la perspective et la stratégie nationale, ndt), qui opérera dans le cadre de l’Université de Tel-Aviv.

Obama à la Brookings Insititution

En sus de cela, Lowy, est membre de la Brookings Institution International Advisory Council à Washington, qui est considérée comme étant le think-tank états-unien le plus influent.

L’établissement de ces think-tanks ont valu à Lowy de recevoir la Woodrow Wilson Awards for Corporate Citizenship en 2005.

Par contre, l’intérêt de Lowy pour l’intervention dans les affaires du monde n’est pas seulement limité à ce qui précède. il est en plus Vice-Président d’un magazine de droite appelé the Australia/Israel Review (Revue Australie/Israël, AIR), qui est un sous-organe du Australia Israeli Jewish Affairs Council (conseil australo-israélien des affaires juives, AIJAC), version australienne du American Israel Public Affairs Committee (comité américano-israélien des affaires publiques, AIPAC).

 

Article par Montea Cristo – Journaliste Freelance

SSM/HE

Précision: Les opinions de l’auteur exprimées dans cet article ne reflètent pas nécessairement celles de Press TV News Network.

 

Source: http://www.presstv.ir/detail/2012/08/06/254739/imminent-terror-attack-on-london/

traduit depuis le web par willsummer